UN CLUB - UN GROUPE - UNE AMITIE - UNE PASSION

06 novembre 2007

avis de réouverture de la chasse


Ben le chevreuil est de retour!!!
Malgré les embuscades tendues par les chasseurs de Bruilhois, le cervidé bondissant est passé à travers les mailles du filet en menant fièrement ses coéquipiers à la victoire. Ca fait plaisir.

22 octobre 2007

US CHARTRONS VS US TURSAN, THE COME BACK

Contexte très particulier pour ce match contre Elan Tursan (entente Geaune Saint-Loubouer) samedi dernier : - Abdou est de retour à la tête de l’équipe, et a dirigé jeudi le premier entraînement de l’équipe depuis 3 semaines. - Sandy épouse Badra (je parle au nom de l’équipe en leur réitérant nos félicitations et nos vœux de bonheur), et à son absence viennent s’ajouter celles d’Aymeric, heureux témoin, et de Fred. - L’équipe 2, qui jouait juste avant nous, perd son match contre Mérignac, principal prétendant à la montée de leur poule, par un écart d’1 point et sur un panier improbable dans les 10 dernières secondes. Match à priori délicat, pour une équipe peu ou pas entraînée, et privée de plusieurs cadres, face à une équipe devant nous au classement, et qui reste certes sur deux défaites, mais la dernière encourageante pour avoir fait trembler le leader invaincu Gardonne. L’avantage est pris dès le début du match grâce à une bonne adresse extérieure et une grosse agressivité offensive. L’écart oscillera tout le long du match, ne dépassant jamais les 15 points, mais jamais les landais ne réussiront à nous passer devant. N’ayant jamais réussi à vraiment faire le trou, nous nous sommes un peu exposés à un retour dans les dernières minutes, qui a bien eu lieu grâce notamment à une adresse extérieure impressionnante, mais nous avons réussi à gérer nos personnalités et notre jeu pour l’emporter sur un score de 82-76. Cette victoire nous fait du bien, car elle nous redonne de la confiance, et des sourires sur les lèvres à la fin du match, même si la machette n’est pas encore de retour pour sanctionner les victoires ! Se dressent maintenant devant nous deux déplacements périlleux, d’abord au Pian Médoc, pour notre premier derby girondin du championnat, puis à Bruilhois, où on sait que, comme l’année dernière, nous affronterons une équipe motivée dans une ambiance très bruyante. Il nous faut donc être sérieux aux entraînements cette semaine, en commençant par arriver à l’heure (n’est-ce pas les deux compères arrivant de manière quasi-systématique avec 20 minutes de retard, toujours dans la même Punto à la couleur difficilement descriptible ?), et ceci pour regagner un peu de condition physique, et de combativité défensive, qui nous ont fait défaut samedi dernier. Je suis persuadé que si on arrive à enchaîner deux ou trois victoires, la confiance accumulée nous rendra une équipe très difficile à battre, comme en fin d’année dernière. Encore tous nos vœux de bonheur à Badra et Sandy, et merci à eux pour cette belle soirée d’après match.
Benjamin

16 octobre 2007

LA CHUTE

Je suis censé faire un résumé de notre dernier déplacement donc je vais faire bref,
après une semaine sans coach et sans entraînements, Abdou nous avaient convoqués
samedi avant pour nous expliquer sa situation ça sentait le "il faut qu'on parlent"...
Pour les détails de la réunion demander au autres joueur(je suis arrivé (en retard)
à mon heure et quand quelqu’un parle plus de cinq minutes je décroche).
Vous étiez tous au courant on a perdu le coach suite a cette réunion : pour ma part je peux comprendre les raisons de son départ mais pas la manière( tu pourras me citer).
Après le départ de celui qui a été notre coach on fait l’état des troupes , Thierry et Memba manquent à l’appelle le premier arrivera à son heure et le deuxième est porté disparu(Memba pense à donner ton nouveau numéro de tel et change ton foutu répondeur)
C’est donc groggy que nous partîmes vers notre (défaite) match, dans une bonne ambiance agrémenté de blague morbide sous la pluie et sur une route à peine goudronnée.


Jusqu’ici tous vas bien , jusqu’ici tous vas bien…
Le match maintenant, bah on l’a perdu l’envie y étais mais pas la manière, il y avais du mieux mais nos choix de fin de match nous ont perdu(il y a eu aussi notre maladresse, nos absence en défense, la double entorse de Thierry(dsl fallais un coupable) ).
Bref un samedi à oublier.(sauf la victoire du 15 de France dédicace à romain).


Je profite maintenant que j’ai le contrôle du blog pour pousser ma gueulante y’en à marre on ne joue pas intelligemment le dernier match contre le b.e.c le demontre,on les a dominés pendant trois quart temps , leur coach a tous testé : la zone presse tt terrain, la défense de zone de multiple changements on est quand même resté devant en jouant collectif (ou presque ) en défendant ensemble, leur zone presse a été passer sans dribbles et pour la première fois de la saison nous avons réussi des contres attaques. Pendant trois quart temps on s’est c***r la b**e (lire chier la bite) pour rester devant au score et en dix minute on leur a donné ce foutu match, à coup de grande envolée solitaire entre deux voir trois défenseurs, de passes dans le mur ou à l’adversaire le ballon ne passait même plus le millieux du terrain, des shoots encore plus forcés, des mauvais choix. Tous nos travers sont revenus dans la dernière ligne droite il semble que l’on ne veuille pas gagner cette saison.



Nous nous sommes peux etre vu trop beau avec notre bon mais decevant resultat de la saison derniere , donc avec l'arrivé d'un nouvel entraineur, je pense qu'il serait bien qu'on se remettent TOUS en cause la montée s'eloigne mais n'est pas encore hors de porté, cela ne tiens plus qu'à nous...

Le plus dur c'est l'arrivé

Fred




Voici pour finir quelques clichés de notre photographe officiel : Frederic Soussotte(photo33fred@yahoo.fr). Un grand merci et un grand bravo pour la qualité de ses photos.
































01 octobre 2007

CROQUER A LA SAUCE BEARNAISE

Samedi soir nous signions notre seconde défaite consécutive, résumons la en deux nombres :
→80 c’est le nombre de points que l’on encaisse face à cette pâle équipe de Luy de Béarn.
→23 c’est nombre de points inscrit par le « petit » 5.
Où est passée la meilleure défense du championnat ? Notre équipe a-t-elle perdu son identité ?
Arrêtons de cibler les mauvais problèmes, notre crise est défensive et non offensive.
Arrêtons de parler des choix en attaque, arrêtons d’affirmer que les intérieurs n’ont assez pas le ballon, que les ailiers tirent trop vite trop souvent, que les meneurs gardent trop la balle ou je ne sais quoi d’autre !!!
L’agent spécial Mulder nous dirait « La vérité est ailleurs ». La vérité c’est que nous avons oublié la notion du dépassement de soi. On est là planté dans nos baskets à regarder les adversaires faire leurs petites passes, leurs petits shoots, à regarder nos coéquipiers faire leurs petites actions. Au pire on se dit même qu’ils auraient dû nous faire la passe. Mais le plus grave est qu’on ne va pas faire l’effort supplémentaire qui permettrait de débloquer la situation. On se laisse submerger parce qu’on ne se sent pas la force d’aller plus loin.
Voilà où se situe notre vrai problème. Il est dans cette sensation, dans ce sentiment paradoxal qui fait qu’a un moment donné on se laisse gagner par une sorte d’état second léthargique. Bien que réelle, cette émotion est quasi inexplicable. On en parle souvent après le match en se disant « je ne comprends pas pourquoi je n’avais l’envie… ». Le problème, c’est qu’il déjà trop tard, la défaite est subie et on n’est loin d’être à l’abri d’une répétition de ce même scénario.
Alors que faire ? On continue à en parler pendant des heures ? Ou on agit ? Je pense que nous avons déjà que trop parlé, et qu’il est désormais plus que temps de faire place à l’action ! Mais attention ne nous voilons pas la face, « agir » n’est qu’un mot. La véritable action passe par des actes !
La question est donc de savoir comment fait-on pour atteindre ce dépassement de soi ? Certains diront qu’il faut se concentrer, se recueillir en son for intérieur dans l’espoir de trouver des ressources insoupçonnées. Je pense qu’il s’agit là d’une fausse route. On est une équipe : on joue ensemble, on gagne ensemble et on perd ensemble. Aussi l’équipe ne peut se résumer à l’addition simple de chaque individualité. Quand je rentre le parquet ce n’est pas pour faire mon match, ce n’est pas pour marquer mes points. Quand je rentre sur le parquet c’est pour me mettre au service de l’équipe. Dés lors si je ne sens pas en forme, si je n’ai pas la rage de vaincre, ça n’engage pas que moi, ça tue également l’équipe (certains écervelés parlent « d’assassination » ?).
Alors REAGISSONS ! Arrêtons de fixer nos pompes et regardons nous dans les yeux afin que chacun puisse voir la rage dans le regard de l’autre. Encourageons nous, poussons nous, frappons nous s’il le faut, mais bordel de merde soyons des guerriers sur le terrain.
Le soir où vous ne sentez pas la force de le faire pour vous, dites vous que vous le devez pour les autres
Pour ma part, soyez sûr que je suis prêt à en découdre et à défendre coûte que coûte les couleurs jaunes et noires.
Vive les Chartrons !
Olivier
(suite à venir)

24 septembre 2007

Chronique d'une défaite annonçée

Peu flatteur ce titre. Je vous l'accorde. Mais on se ment les uns les autres en ce moment. Un electro-choc me semble necessaire, rapidement pour remettre en marche ce qu'on avait tenté de conclure sans succès l'année dernière.Mon premier match à l'exterieur pour mon premier match de la saison; après une préparation en demi teinte, c'est l'équipe toute entière que je retrouve enfin, avec quelques nouveaux visages familiers: Memba, Thierry et Steve vont mouiller le maillot avec nous cette année, et c'est le club motivé qui voit du bon dans cette équipe [parait-il] plus complète que celle de l'année passée. Plus complète sans aucun doute, meilleure certainement pas.Je m'explique, nous avons perdu une pièce maitresse de notre jeu cette année. Ne me dites pas Patrice, ce n'est pas les points à l'interieur qui vont manquer à notre effectif cette année, c'est plutôt l'alternance de rythme que proposait le duo Benjamin-Romain à nos adversaires. Quand l'un ralentissait, l'autre pouvait prendre le relai à tout moment pour accelerer l'attaque face à des defenses abasourdies par ces differences de rythmes. La solution pour Romain pour le moment? Avoir 4 joueurs à ses cotés qui defendent, pour insuffler un rythme à notre attaque. Horsarieu 2 a été en réussite chez elle, samedi soir mais le visage défensif de notre équipe n'a pas été a la hauteur.86 points encaissés sur un match qui commençait bizarrement après la luxation du coude lors d'une retombée spectaculaire d'un joueur local, ne nous ressemble guère. A la pause 41-41, la deuxième mi-temps s'annonçait difficile et le troisème quart temps fut un cauchemar de mésententes, d'erreurs couronnée par une envie absente. 15 points de déficit en 10 minutes, associé à une maladresse hors norme et nous voilà a 86-63 quand retentit le buzzer final.ALORS QUE FAIRE?Je pense que rigueur et rythme doivent être travaillé. Rigueur sur les systèmes, qui ne sont pas respectés a la lettre. Rythme sur la circulation de balle. Pour ceux qui était là, rappelez vous le match qui a suivit notre première humiliation de la saison (c'est une humiliation, on a failli monter l'année dernière et on prends 23 pions!), la circulation de balle de Horsarieu 1 ou de Saint Medard ont mis en avant nos lacunes sur le deplacement de la balle. Faisons vivre le ballon les gars! On sait le faire, On va le faire!

mrik #8

17 septembre 2007

SAISON 2007-2008 / ROUND1 : LACRABE

SAmedi 15 Septembre....1 er Round / 1er Match de cette nouvelle saison.
L'équipe, casi identique à celle de l'année dernière, compte désormais parmi son effectif M'Bemba SYLLA 18 ans , mais aussi Thierry JOUANILLOU qui signe son retour.

Le début de match montre l'importance de la partie pour les chartronnais, de nouveau dans leur salle du GP1, contre une équipe landaise connue mais reconstruite.
Beaucoup d'enthousiasme, de collectif, de combativité en défense permettent aux locaux de rester en tête durant le premier 1/4 temps. Les rebonds défensifs et aussi offensifs montrent l'engagement de L'US CHARTRONS qui récupèrent beaucoup de ballons.
Malgrè des tirs et les dernières passes manqués, les locaux virent en tête à la pause 30-22.

Cependant beaucoup d'imprécisions et surtout comme par le passé un trou noir en revenant des vestiaires refont surface, les landais reviennent à égalité et même repassent devant.
La combativité, la pugnacité permettront aux chartonnais de retrouver ses valeurs des derniers matchs de la saison passée. En provocant d'abord Lacrabe-Morganx, puis efficace derrière la ligne de lancer-franc, la victoire se dessina dans les derniers instants.
Score final : 64-59!!!

Un premier round remporté difficilement, mais laissant de bonnes augures pour la suite, l'équipe ayant une marge de progression assez importante : "le GNAC", " le collectif", "la communication", "la vitesse d'exécution", "la précision"....
RDV à HORSARRIEU, club de Frédéric Fauthoux, encore un club landais qui ne lachera rien
...
et nous non plus!!!!!

Scoring du game:
Julien 23 pts, Fred 14 pts, Rom 9 pts, M'Bemba 8 pts, Olivier 6 pts et Thierry 4 pts.
14 LF réussis sur 22 tenté soit 63 %

18 juillet 2007

CALENDRIER SAISON 2007 - 2008


SAlut à tous,

Et oui le calendrier de la saison 2007-2008 est tombé... pas mal de vieilles connaissances et de clubs landais...A voir si les crocs sont là, et si on se sort les doigts... car eux vont rien lacher

Programme du coach :

Footing 2-3 fois par semaine au départ tranquillou ensuite on met les gaz fractionné, avec étirements abdo et pompe...

Donc si quelqu'uns veulent se joindre à nous Footing pour ceux qui sont là, qui peuvent et qui veulent le mardi et jeudi vers 19h - 19h15 pour commencer.
Sinon lescure est un bon programme...
reprise également des soirées durant l'été...
Merci de laisser vos commentaires...


11 juillet 2007

Nouveau départ

Tout d'abord, je voudrais m'excuser auprès des fans de ce blog (on est 3!) pour cette absence prolongée. Je n'avais pas envie d'écrire cette fin de saison 2007 si décevante à mes yeux et aux yeux du groupe. Pourtant, quand il a fallu faire un bilan de cette saison, les joueurs sont bien évidement déçus de cette première place synonyme de maintien... mais ils parlent tous de cette expérience humaine, de cette rencontre entre plusieurs genres, de cette amitié trouvée et de la solidarité affichée en cette fin de saison quand on était dos au mur. Pour toutes ces raisons, cette saison 2006-2007 fut une année de découverte et une année de transition pour cette équipe qui a été renouvelée à 70%. Maintenant que la pillule est au 3/4 passée, on peux envisager de parler de cette nouvelle saison. Pat est parti voir si les salles de pré-nationnale glisse moins mais le reste de l'équipe reste intact. On enregistre le retour de Thierry à nouveau apte à conduire une voiture (il était beau sur son scooter!!!) et l'arrivée d'Memba jeune cadet très prometteur. Sans jeter la pierre à nos coéquipier qui se sont battus corps et âmes sous les panneaux, Thierry et Memba sont les deux vrais numéros 5 qui nous manquaient cette année. Avec un effectif complet et doublé sur tous les autres postes, plus la polyvalence de certains à pouvoir jouer n'importe où, cette nouvelle saison s'avère encore plus intéressante. Les joueurs commencent à trouver des automatismes et l'ambiance est au beau fixe!!! Notre coach toujours aux taquets sur les performances physiques, peut envisager cette saison une approche plus tactique des matchs. Tout est réuni pour que cette saison soit enfin celle du Graal: la montée. L'ambition du club est affiché. L'année dernière on devait rebondir et on a joué la montée car les circonstances et les victoires nous ont poussées à y croire alors qu'à la base, on ne jouait que le maintien , mais cette année c'est diffèrent!! Pat étant parti, ça parle bcp trop pour pas que les joueurs soit remontés à bloc!! La rumeur prétend que sans notre Pat, l'équipe va descendre, s'écrouler et devenir banal. Alors sur cette absurdité qui court sur les playgrounds de la ville, je demanderais aux gens qui y croit de laisser une com, de s'identifier et de prendre pari . Ça m'énerve des conneries pareilles!!! Comment peux t'on y croire? Nous sommes une équipe qui a perdu un élément essentiel, mais en jouant en équipe nous pouvons, nous devons y arriver pour voir le retour du Pat...
Passons sur ces gamineries ridicule pour parler de l'avenir de ce Blog. J'aimerais cette année que tous les joueurs de l'equipe aient la possibilité de mettre en ligne articles, videos et photos, coups de gueule et coups de blues. A vous de jouer!!!
Nouvelle saison, nouveau depart : Le Blog a changé de couleur (j'imagine le sourir d'Mrik). Le noir nous a porté malheur. A vos claviers pour toutes reponses . La premiere des étapes sera la presentation officielle de Fred tant attendu par tous ses fans . Ensuite ,je sais dejà que certains des joueurs veulent mettre des articles et quelques conneries. Y' a plus qu'a ....

09 avril 2007

Langon by night

Le calme avant la tempête!!!

Dans le match!!!!!













La hachette!!!






L'aprés match: petit four et grand mangeur!!!














Voici les videos du retour dans le camion !!!! Entre le duo chevreuil et sanglier qui devrait faire la nouvelle star et les delires portes ouvertes, c'est à regarder sans moderation!!!!



ca chante!!!

double le!!!!


Ce soir on vous met le Feu!!!


Et ca continu de chanter!!!


Fin de soirée chez Nico:


Pour info Mrik voulait qu'on rentre à 14 dans l'asenceur....

04 avril 2007

Lacrabe au surimi

Belle victoire des chartrons ce week end!! Belle reaction de l'équipe avec un collectif retrouvé et une defense qui s"ameliore. On craignait un match dur dans cette salle ou les landais font la loi. Il fallait vite montrer que si on etait deuxieme ce n'etait pas pour rien et ne pas les laisser esperer.
Une entame de match presque parfaite nous a eviter ce piége. La motivation et l'envi etait tres presente et on a eu a coeur de prouver notre statut aprés cette defaite de Villeneuve. On aurait pu sombrer et ne pas ce relever aprés cette cruelle désillusion mais l'équipe, aussi jeune puisse-t-elle être, à déja une identité, une âme, de l'orgueil. Je sais, c'est facile dans la victoire de se jeter des fleurs sachant qu'en plus il reste trois matchs trés trés difficile, mais on a montrer qu'on baissait pas les bras et pour moi c'est une preuve que l'équipe commence à avoir un vrai fond de jeu.Bref, revenons au game!! A la mi-temps + 23 !! les deux derniers quarts, Lacrabe est devenu plus dur, plus rugueux, ne lachant rien. On en attendait pas moins, c'est la marque de fabrique Landaise! Jouant de notre experience (et defaite) passé, le match fut controlé jusqu'à la derniére secondes. Bravo les chartrons. Mais ne lachons rien, Samedi se sera encore plus dur contre Langon. Pour les anécdotes de ce match, on peux citer Olivier le fou qui a fait un superbe game. Dunk, 3 points, Block, Shoot mi-distance(avec la planche et en face ;-)... bref bravo en ésperant que ce n'est pas qu'une fois par an!! Et bon, on va citer Nico, qui dans ces terres natales et devant sa famille n'a pas pu retenir son énergie.Rentré dans le 5 majeur, Nico reviendra sur le banc aprés 94 secondes sur le terrain et 3 fautes. Mais sa fougue nous a montré la voix de la victoire et nous fais maintenant bien sourir. Merci au dirigeants et à Elliot d'être venu nous encourager.



Galerie photos et videos:

Elliot et Pat sur l'autoroute, ne pouvant s'empecher de poser avec leur Idole!! c'est gonflé!!!




Petite collation aprés 2 heures de route. Ca fais du bien!




Devant la salle de Lacrabe


Dérriere le salle, trés jolie vu sur une petite vallée!



Coutume oblige, la hachette d'Olivier!!!





Classement à 3 journée de la fin:



Notre destination Langon!!!


26 mars 2007

Mrik The Wild Boar of the Parquet Floor

1.90 cm 92 kilos 28 ans






minimes asptt cauderan vice champion de gironde 1991cadets us st bruno vice champion d aquitaine unss 1994seniors us st bruno

Pause basket club de 2001 a 2006..(fac et petit boulot m ont empeché de faire deux entrainement la semaine plus un match le week end).. 5 ans tout de même.. mais il n'a jamais vraiment arreté le playground .





Venu au Chartrons car Fred fait parti de ses meilleurs amis, et qu'il devait de partager le même maillot, même si revenir a st bruno lui a effleurer l'esprit.
Il est entrain de faire sa these de chirurgie dentaire.... il fait egalement des remplacements pour gagner sa vie en attendant de s installer definitivement une fois sa these effectuée.





Candice et lui sont ensemble depuis 8 ans, ils se sont rencontrés en 1ere année de medecine en 1998. Mrik say:"C'est ma meilleure amie, ma confidente et une fille incroyable". Ils ont le même etat d esprit, les mêmes delires, et tous les deux un background americain...Bref c'est assez rare pour etre souligner.




Mrik est une personne au grand coeur, émotif, plutot cool, confiant ,bien elévé parfois colérique, maintes fois arrogant, et persuadé de detenir la verité ( Mrik say:"c est souvent le cas tout de même :o)" Sinon on peut lui demander n importe quoi, il est toujours dispo pour les amis, et il aime souvent les conseiller afin qu il fassent les bons choix. D'un poin de vue basketballistique il aime que le bon esprit regne sur le parquet ciré ;-) et il aime les coequipiers qui se battent vers le même but.





Hobbies : ciné et photo principalement, sinon collectioner les dvds. Les voyages ( les Etats Unis en particulier ) pour le reste lisez son blog www.mrikmyselfandi.com

20 mars 2007

LE CHOC QUI SE TRANSFORME EN FLOP

Choc samedi soir au GP1 entre les 2 premiers du championnat de promo région.
Public venu nombreux pour assister à la rencontre, match tendu pour la première place synonyme d'ascension en Prénational.
Ce match, tout le monde le redoutait, surtout nous les chartronnais, bien que l'équipe remaniait à plus de 60%, on connaissait les déboires des années passées où durant les derniers matchs un faux bond ralentissait et réduisait les chances de la montée...

Le match débuta bien pour les locaux, mais l'écart se réduisait par un manque de rythme, une défense gruyère et surtout une inéfficacité en attaque pour passer une zone immobile, statique mais très puissante. trop de shoot extérieur, mauvaise relation à l'intérieur, intérieur extérieur enfin trop d'approximation pour un match tendu...

tous les discours à l'entrainement ne remplacent pas l'action du match où la hargne ("le GNAC") doit permettre de remplacer le déficit de taille ou d'expérience...

Du coup, le score évoluait à l'avantage des visiteurs, Villeneuve, malgrès leur arrivée tardive (15min avant le début de match), répondait présent à toutes les attaques pour mener à la mi-temps.
Un sursaut d'orgueil faisait surface pour le 3ème quart temps (53-53); mais ce ne fut qu'un sursaut car de nouvelles failles, encore trop de maladresse extérieur alors que le jeu se jouait à l'intérieur rendait une fin de match qui se traduisait, et sur les visages des chartronnais et du public à connaitre un faux pas pour un grand RDV.
Victoire de Villeneuve...victoire de Cassen revenu à égalité de points avec nous
Le barbecue organisait par US CHARTRONS permettait au public et joueurs d'oublier cette défaite et de se rendre à l'évidence : Gagner tous les matchs pour voir la montée se réaliser
AFFAIRE A SUIVRE DANS 15 j

12 mars 2007

La folie de La pennoise

Il fallait gagner ce match pour rester dans la course à la montée. Ce fut le cas. Le match s'est joué dans le premier quart avec une belle réaction des Chartrons qui avait encore le Match de Lons dans la tête. Rapidement mené 2-20, les joueurs de la pennoise ont couru après le score toute la partie. Les deux équipes faisant match égal le reste du temps. Contre une équipe faible jouant avec un entraineur joueur, les Chartrons se sont rassurés, abolissant cette Malédiction de la défaite à l'exterieur en 2007. Pourvu que ca dure !!!Score final 66-81. La défense etait présente et l'attaque juste, avec un Ben le chevreuil à la baguette, se sacrifiant malgré une douleur récurrente à la cuisse. Voici comme de coutume, la hachette d'olivier et le cri de la victoire!!


Personne de l'équipe n'oubliera ce match, où l'on a pu découvrir un Olivier portant bien son surnom!!! Sa fougue et sa rage ayant pris le pas sur son conscient ... lol.

La semaine prochaine, nous recevons le leader Villeneuve, pour un match d'anthologie!!! Venez nombreux nous soutenir!!!

07 mars 2007

La rage!!!

Voici un petit exemple de l'attitude à adopter samedi soir...
Sangoku nous montre la voie. 300 secondes de bonheur en VOST, s'il vous plait !

04 mars 2007

Lons...

LONS :
UN MATCH à l'extérieur ou le calvaire des déplacements

Nous étions prévenus acvec la victoire de Lons sur le leader... ET pourtant...

Au départ de Bordeaux tout semblait bien parti : heure de RDV respecté par l'ensemble de la team, mais cela ne dura pas comme le temps, blessure +absent nous ne partions qu'à 8 (Ben en Allemagne, Julien bléssé, Sandy en Algérie, un grand merci à Elliot et à Matthieu Sarraud pour leur soutien et présence). Au lieu de se suivre, chacune des voitures partit de son côté, ... résultat on arriva à 6 à LONS pour l'échauffement, Romain+Pat+Mat arrivèrent 15 mn avant le début de la rencontre après un petit détour sur autoroute..., enfin bref le match comença avec un bon premier 1/4 temps de la pârt des locaux, notre défense se transformait en réelle passoire, et pour l'attaque nous n'arrivions pas à nous libérer, et pour cloturer le tout nous commencions à nous en prendre entre nous, l'ambiance n'était pas au mieux.

Heureusement, nous nous réveillons en défense et notre attaque trouvait plus de valeur, avec une meilleure réussite au shoot. Nous passions en tête à la mi-temsp de 3 pts.

La reprise fût d'un autre ordre comme tous les 3ème quart temps où nous perdons notre basket notre valeur : 4 minutes sans pourvoir marquer et en encaissant des paniers facile de l'extérieur, et de l'intérieur. De nouveau notre défense baissait pavillon, puis nous revenions à quelques longueurs des locaux.

La fin de match ne montrait que l'ombre de nous même avec une défaite de 10 points.

Manque de GNAC évident, problème de communication entre nous, Manque d'un leadership...
UNE REELLE SOLUTION A TROUVER SUR LES MATCHS EXTERIEURS.
IL NOUS EN RESTE 4 POUR POUVER NOTRE PLACE EN HAUT DU CLASSEMENT




18 février 2007

Le derby Bordelais







les derby sont des matchs qui bien souvent ont un engouement qui dépasse le cadre du sport. Ce fut le cas samedi soir. Le match etait sous haute tension pour deux raisons: la premiere c'est qu'on recevait les JSA, èternels rivaux locaux de la rive gauche et la deuxiéme, c'est la defaite au match aller qu'on avait toujours en travers de la gorge. Notre motivation et notre determination etaient a leurs paroxysmes!!!
Heureusement pour les spectateurs, les JSA etaient venus avec la même envie...Ce qui donna un match riche en rebondissement.


L'affrontement fut total et l'engagement de tous les acteurs de cette partie fut à son summum. Sans être un match de catch, sans être brutal, c'etait dur mais respectueux, jouant un basket pétillant et spéctaculaire. Ca change de certaines équipes du Sud de la Gironde que l'on ne nommera pas...

Toute la partie, le score évolua en altérnance. Aucune des 2 teams ne pouvant se départager. En tant que joueur ce game fut trés agréable a jouer : des attaques construites alternées de contre-attaques éclairs ravageuses! Le match defensif de l'équipe fut trés mysterieux. Je m'explique: sur le terrain on avait vraiment l'impression de bien defendre avec beaucoup d'agréssivité, multipliant les interceptions et les rebonds defensifs... pourtant quand on levait les yeux au tableau d'affichage le score etait toujours aussi serré. Vraiment mystérieux... peut être qu'une vision exterieure pourra éclairer notre lanterne.

Retour au match: 2 min a jouer dans le quatriéme quart et une avance de 5 points pour les Chartrons. Et voila que la machine s'enraille. Pertes de balle, precipitation et decisions d'arbitrage plus que contestables font que à quelques secondes du buzzer final les JSA et les Chartrons sont a égalité 89-89. Les JSA ont la balle pour gagner le match. Premier shoot raté mais ils prennent le rebond offensif et tente une deuxiéme fois un shoot exterieur qui rebondit loin sur l'arceau. Le ballon retombe à nouveau dans les mains d'un joueur des JSA qui trouve un coéquipier demarqué à 45 ° . Le joueur se precipite, le ballon fait une belle gamelle,le buzzer retenit, prolongation, tout le monde peut a nouveau respirer!!!






Il n'y a pas eu de match dans la prolongation. Les chartrons ont complétement dominés leur adversaire, depitté par cette fin de match. Score final 107-97 ... Pourtant je vous assure que ca a defendu!





Grande scéne de joie dans le vestiaire avec la hachette d'olivier!!!








Toujours deuxiéme du groupe, on se deplace deux fois avant de recevoir le leader le 17 Mars!


On a notre destin en main. La montée est dans 7 matchs...








Que ca fait du bien de gagner comme ca!!!

23 janvier 2007

Dix de chute...

Nous voila partis pour Cassen, petit village diréductible landais de 339 habitants situé à 20 kilométres de Dax. Troisiéme du championnat avec 2 défaites de plus, le village entier et même les hameaux aux alentours nous attendent de pied ferme! Perdant à l'aller de 27 points, les landais ont deux fois plus de raisons d'être tendus. Aprés une minute de silence respectée à la seconde prés et trés émouvante pour notre équipe, le match commenca. On craignait de ne pas être present tout de suite car on savait que Cassen essayerais d'embaler le match rapidement et pourtant on a été present menant même au score dans le premier quart. Les deux quarts suivant sont identiques au premier. Personne ne lacha prise, le match est dur, et trés intense, les deux équipes se rendant coups pour coups. Habitué à augmenter notre niveau de jeu defensif dans le quartriéme quart... cette fois, ce ne fut pas le cas. Rapidement relegué à 10 longueurs, nous avons courus derriére le score. L'éspoir vint quand Julien à 3 minutes de la fin enchaina une serie qui nous ramena à -1 (82-81). Mais encore une fois l'insolente réussite de Cassen et notre laxisme en defense on finit par nous battre. Score final 96-88!!! Ca fait mal d'encaisser 96 points pour la meilleur defense du championnat. Malgrés tout, le hold up n'etait pas loin...
Le public trés présent remercia ces joueurs dans une belle scéne de joie. Malheureusement ce n'etait pas pour notre équipe. On a tous été trés décu car ce match on voulait le gagner aussi bien pour des raisons sportives qu'extrasportives.
Maintenant il reste dix matchs: 6 à l'exterieur et 4 à domicile.
Sachant qu'à l'exterieur on accumule 3 defaites pour 2 victoires. Ca va être dur mais on va aller chercher ces victoires sur le terrain de nos adversaires.
Dix matchs pour prouver que l'on peux monter.
Dix matchs pour montrer que le coach se trompe.
Dix matchs et on est en prénational...

14 janvier 2007

Labenne en peine....

Rentrée difficile pour l'US-CHARTRONS:

Après un mois sans match, l'équipe retrouvait enfin la compétition...dans la douleur! Petit retour en arrière: La semaine précédant notre
victoire contre Agen, le coach nous a laissé une semaine de repos, mais c'était pour mieux nous faire courir! Abdou s'est transformé en préparateur physique pendant 3 semaines: 50 minutes de courses dehors dans le froid ( Pour nous préparer à la fraîcheur des salles landaises....), évidemment c'était les deux seules semaines d'hiver que l'on a eues, puis sprints, abdos, pompes bref toute la panoplie d'une préparation de début de championnat...Nos corps de petits basketeurs amateurs commencaient à ne plus suivre notre cerveau! Tout ça pour dire que ce match contre Labenne devait être une simple formalité!!
Malheureusement ce ne fut pas le cas. Arrivée à 1min 15 d'une défaite par forfait, sans échauffement, ni même stratégie dictée par leur Coach daltonien (confond le blanc/vert avec le noir/jaune!!!), les landais nous passaient un 8-0 tranquillement. On était pas dans le match, avec beaucoup d'erreurs défensives, des mauvais choix en attaque et bizarrement un manque d'envie de jouer !!! pourquoi? ...même Mulder ne le sait pas. On finit la mi-temps à -7 et après avoir couru le score tout le troisième quart, on passe un 9-0 en 1min pour finir sur une parité parfaite 65-65. Et voilà qu'arrive l'habituel début de match des Chartrons: le 4éme quart! Défense acharnée, attaque avec plus de 4 passes et même des contres attaques ... bref quand on joue comme ça, personne dans la poule peut nous battre. Score final 83-75.Victoire heureuse, difficile mais importante pour ce dernier math de la phase aller.
Olive qui sacre Matt dans la confrérie des hachettemens.




Un petit bilan sera prévu en en millieu de semaine par le coach himself !! Merci au public et aux cadets qui malgré le spectacle offert nous ont encore soutenu jusqu'au bout. La semaine prochaine, match très important contre Cassens puisque si on gagne, on met le troisième à 3 defaites! Que la force soit avec nous!!!


Voici 4 petites vidéos d'un concours de pompes sautées :
Vainqueur: Nico .... pour le spectacle offert!! lol


Pat :







Olivier :




Rom :





Et pour finir Nico:








C'est beau !!!!

03 janvier 2007

NICO, BICO or BARYK

27 ans
1,88 ; pour 87 kg (et oui ça surprend...)

Intérieur (quoique...)

1ère année à l'US Chartrons




Titulaire d'un Bac+5 (Maitrise en Commerce International+Marketing à l'ECE Bordeaux et Master en Commerce International et Management Inseec Bordeaux) notre Baryk est Co gérant de
CREARTITUD, une société pour laquelle il passe beaucoups de temps et dépense beaucoups d'énergie.



Nico pratique le basket depuis 15 ans dont 14 ans au Club Sportif Barcelonnais SCB et malgré cet handicap d'être un bizu, il s'investit à fond dans le club: Coach des benjamins, participe à la formation entraineur avec Ben (spécial chicanos et St... s'abstenir...)




Vous l'avez compris, Baryk est un homme pressé, avec un planning monstrueux, une charge de travaille phenomenal et une capacité a ne pas dormir exceptionnelle !!! mais se libère pour des priorités (hum hum)


Mais il arrive quand meme à réserver du temps à sa famille et son terroir natal qu'il affectionne particulierement: Landes & Gers, participe à ses nombreux rassemblements culturels (les férias : Arsouillos,Vic,Condom,Aire,Mont de Marsan,Dax etc...); tout comme son pays d'adoption (Uruguay) et sa 2 ème famille Toscanini.









Hormis ses quelques passions que sont la musique, le cinéma, les langues étrangères... aussi bien scandinaves que latine... le body board et l'informatique, Baryk est un fêtard à toute epreuve!!! Pour être sur de le trouver rdv au Bistrot, célebre boite bordelaise réputé pour être un lieu exigu, ce qui parait-il, favorise le contact...


Action Réference: tendre le pouce en guise de micro et faire chanter la personne(inconnu jusque la...) en playback sur l'ambiance du moment! à voir absolument !




Et comme tout bon Landais têtu qui se respect, Bico ne lache rien sur le terrain jusqu'au coup de sifflet final. Son bon esprit et sa convivialité, surement du à ses origines et à sa formation dans le commerce en fond un coéquipier hors du commun... qu'on oublira jamais!

25 décembre 2006

Ancienne gloire II


Voici mon petit cadeaux de noel : une biographie complete de Sir Charles!!! Merci Fred pour la video et Joyeux Noel à tous!
Né à Leeds Alabama, il commence sa carrière en NBA en 1984 aux Philadelphia 76ers après être passé par l'université d'Auburn. Il devient le joueur majeur de la franchise qui atteint les plays-offs jusqu'à son départ pour les Phoenix Suns en 1992.
Après avoir participé à l'aventure olympique de la première Dream Team aux Jeux Olympiques de Barcelone 1992 aux cotés de Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird, il conduit les Suns en finale NBA. Il est même élu MVP (meilleur joueur) de la saison 1992-93. Malheureusement, son ami Jordan est à son sommet et les Chicago Bulls remportent leur troisième titre consécutif.








Après quelques saisons chez les Suns, où les relations entre Barkley et le management se dégradent, il est transféré aux Houston Rockets durant l'été 1996. Il retrouve là-bas Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler afin d'obtenir enfin la bague de champion.
L'équipe est talentueuse mais très vieillissante : les six meilleurs marqueurs ont tous plus de 33 ans ! Les Rockets iront jusqu'en finales de Conférences, pour être éliminés par le Utah Jazz. L'équipe est viellissante et les résultats se dégradent au fil des saisons.
Une série de blessures l'oblige finalement à prendre sa retraite en 2000.

Il termine sa carrière sur une moyenne de 22,1 points et 11,7 rebonds par match. Il participe 9 fois au All-Star Game. Il fait partie des quatre joueurs dans l'histoire de NBA qui ont compilé 20 000 points, 10 000 rebonds et 4 000 passes décisives avec Kareem Abdul-Jabbar, Wilt Chamberlain, Karl Malone.
Connu pour son trash talking, et jamais avare d'un bon mot pour les journalistes, Barkley s'est reconverti comme analyste pour la chaîne de télévision TNT. Une anecdote notoire se produisit en 2002, où Barkley commente un matche aux côtés de Kenny Smith.
Voyant le rookie Yao Ming jouer, Barkley est tellement persuadé que Ming est un mauvais joueur qu'il déclare à l'antenne « qu'il embrassera le cul de Kenny Smith si Ming marque plus de 20 points dans un match cette saison ». Yao Ming réalise la performance très peu de temps après : Barkley embrassera en punition le postérieur d'un âne lors de la mi-temps d'un match.
Après avoir été élu parmi les 50 meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA en 1996, Charles Barkley est entré au Basketball Hall of Fame en avril 2006.

10 décembre 2006

L'Agen Tout Risque





Avec les 9 joueurs dans le mini-bus, nous sommes partis de Bordeaux vers 16h pour un match contre Agen avancé à 19h30. L'aller fut déjà mouvementé, entre les grands débats philosophiques pour determiner quelle trilogie entre le Seigneur des anneaux et Matrix etait la meilleure (tout ca pour en conclure que c'etait incomparable!!!) et les siestes imterrompues par de grand coups de volant de notre pilote Olivier, le mini-bus a decidé de se transformer en avion à hélice et de ne plus depasser les 100km/h! Il faut dire que 4 semaines plus tôt, au retour de notre match de Villeneuve, l'engin avait déjà craché son numero de serie. Se prenant pour l'Agence tous risque sur les quais à minuit, porte latérale ouverte, faisant peur aux voitures, notre conducteur reconverti en Looping pour l'occasion (Tiens , ca lui va bien aussi...) a conduit de facon ...sportive. A sa décharge, le mini-bus aurait une place dans le musée de l'automoblile!

Bref, sans vous parler de l'odeur d'huile chaude et du bruit suspect que l'on entendait dans le cockpit, nous sommes arrivés à Agen avec 1h30 d'avance, croyait-on! Puisque une fois sur place, nous apprenions que le match n'etait finalement plus avancé et qu'il commencerait à 20h30!!!!Aprés avoir gambadée dans les jolies rues d'Agen et but un chocolat chaud devant un math de rugby, l'équipe a enfin trouvée les portes du gymnase ouverte.

AGEN: TARLOUZE

Le Match:
Invaincue à domicile, cette équipe avait des raisons de nous faire douter! N'etant pas dans les meilleurs conditions de concentration d'avant match (il faut bien trouver une excuse!), nous finnissons la premiére mi-temps avec un déficit de 3 points 36-33. Doucement l'équipe a commencé à monter en régime pour finir le troisiéme quart sur un score de parité. Et comme à notre habitude, au grand déspoir du coach, le quatriéme quart fut notre vrai debut de match! Défense de fer, attaque construite et efficace, Agen a lutté, essayant de nous détabilser en simulant des fautes offensives à la Christiano Ronaldo lors de la coupe du monde! mais rien n'y fera, l'éxperience aquise lors de nos deux defaites à l'éxterieur, nous a permis de gérer les 10 points d'avance et de gagner notre 8éme match!!! On ne fera pas 3 fois la même erreur!!!




Cette belle victoire nous conforte à la deuxiéme place du championnat avec 2 points d'avance sur nos poursuivants et un point de retard sur Villeneuve. C'est pour cela que notre joie d'aprés match est d'autant plus grande!!




Et bien sur, comme de coutume, Olivier et sa hachette!!!







Le retour se passa sans probléme, avec un petit arret pour se restaurer et toujours la peur d'exploser dans le mini-bus de plus en plus bruyant! mais cela n'a pas gêné Nico et Pat qui en ont profités pour faire un petit câlin...





Pour finir le mot du coach:
"Je vous laisse une semaine de libre, avant d'entamer mon programme d'athlétisme pendant la trêve! N'oubliez pas d'aller courir quand même!"